Pas question de se mouiller

pas question de se mouiller

«Lors de la dernière Coupe de l’America, avec BMW-Oracle, on avait testé deux procédés destinés à améliorer la glisse», explique l’architecte naval Benjamin Muyl. Avec de bons résultats, mais sans en adopter aucun, par peur de problèmes techniques. D’où l’intérêt d’un revêtement totalement hydrophobe ! © Guilain Grenier (BMW-Orace Racing)