?>

Actualité à la Hune

Allmer Cup 2018

Sébastien Simon enfonce le clou final

Sa maîtrise tout au long de la semaine de la Le Havre Allmer Cup a été parfaite. Présent sur le podium sur les cinq manches de l’épreuve, Sébastien Simon conforte sa première place au classement du championnat de France Élite de Course au large.
  • Publié le : 24/06/2018 - 13:11

Sébastien Simon enfonce le clou finalUne grande fierté pour Sébastien Simon. Il vient de remporter sa première épreuve sur le circuit après cinq années de participation.Photo @ Alexis Courcoux
Leader du classement général provisoire du championnat 2018 après trois épreuves, la Solo Maître CoQ (2
e), la Solo Concarneau (5e) et la Transat AG2R-La Mondiale (2e), Sébastien Simon (Bretagne-CMB Performance) s’élançait dimanche dernier sur la Le Havre Allmer Cup avec la ferme intention de bien faire alors qu’il en est à sa cinquième saison sur le circuit Figaro-Bénéteau.

Et c’est en vrai patron qu’il s’est imposé sur cette semaine havraise, s’offrant un podium sur chacune des cinq manches disputées. Troisième lors de la grande course de 400 miles et sur les deux parcours banane du vendredi, Sébastien Simon s’est emparé des commandes au classement final en remportant le côtier du samedi et en terminant deuxième de l’ultime parcours derrière Thierry Chabagny (Gedimat).  

Si le Vendéen avait remporté par le passé quelque manches sur les courses du championnat des solitaires, il vient d’inscrire pour la première fois son nom en tête de gondole sur une des épreuves-phares.

«Je suis très fier d’avoir gagné cette course car elle proposait des exercices différents. Du large, du côtier et des parcours entre les bouées, là où il est vraiment difficile de s’imposer. Lors de la dernière journée, samedi, j’avais trois points de retard sur Alexis Loison (Custo Pol) et cela m’a permis de naviguer détendu. Je n’avais rien à perdre, au contraire.»

Sébastien Simon enfonce le clou finalAlexis Loison (à gauche) et Xavier Macaire entourent le vainqueur incontesté de cette Le Havre Allmer Cup 2018.Photo @ Alexis Courcoux

«Ma situation n’était pas la plus compliquée, ajoute le héros du jour. On commence par un côtier que je gagne et Alexis termine douzième. Dans ce genre de configuration, l’erreur ne pardonne pas. Je pense que j’ai eu un déclic car c’était la première fois que je naviguais aussi détendu. Parfois, je ne sais pas si le bateau le ressent, mais quand on est nerveux, surtout au contact des adversaires, cela crée des mouvements parasites. Le bateau n’est pas à l’aise et moi je n’exploite pas mon potentiel à 100 %.»

Bon entraînement

Disputée aux points, la Le Havre Allmer Cup n’avait pas la même intensité dramatique que peut avoir une Solitaire du Figaro. D’ailleurs, Sébastien Simon n’était pas certain d’avoir pris le leadership alors qu’il ne restait plus qu’une manche : «Je pense que si l’on avait couru en temps réel, le résultat aurait été en ma faveur. Sur la Solitaire, on peut faire dixième ou douzième sur une étape et être encore dans le match si les écarts sont infimes. Ici, le nombre de points rentre aussitôt en ligne de compte. Pour la dernière banane, j’ai fait en sorte de prendre un bon départ. Partant en tête au comité, je me suis mis à l’observer. Il est allé tout seul de son côté et je l’ai suivi, en oubliant un peu les autres. Ce n’était pas grave car ils étaient loin au classement. Je pouvais donc me concentrer sur ma priorité : contenir Alexis.»

«Le niveau général était top. On a bien vu qui étaient les gars en forme et personnellement, je ne pensais pas être aussi performant après ma transat qui était un exercice différent : on manœuvre en double, on choisit à deux la stratégie. Cette reprise en solo était donc un bon entraînement pour la Solitaire Urgo-Le Figaro qui partira du Havre le 26 août prochain.»

Coup de chapeau

Une Solitaire qui ponctuera les cinq années de Sébastien sur ce circuit intransigeant de la classe Figaro-Bénéteau, son avenir de marin se dessinant prochainement en IMOCA : «C’est vrai que je me sens encore plus détendu sachant que ce futur projet est enthousiasmant. Actuellement j’y passe beaucoup de temps en vue de la construction de mon 60 pieds. Cela me passionne mais il fallait aussi que je termine cette parenthèse Figaro sur une bonne note.» 

Sébastien Simon enfonce le clou finalL’exercice de style est toujours très serré pour un départ de banane où les places sont âprement disputées.Photo @ Alexis Courcoux
«Mais avant la Solitaire, il y a aussi la Solo Normandie la semaine prochaine. Je vais tout faire encore pour les couleurs du team Bretagne CMB. Je ne vais rien lâcher, pour eux et pour moi. Je sais que j’ai évolué, que j’ai grandi et c’est grâce à cela que le déclic est arrivé. Il n’y a aucune raison pour que cela s’arrête».

Prochain rendez-vous, donc, pour les Figaristes : la Solo Normandie,  qui proposera un périple de 300 milles entre Deauville et Granville à partir du 2 juillet. Il sera temps ensuite de penser à l’épreuve reine, la Solitaire du Figaro, en guise de bouquet final pour la saison des Figaristes.

 

Classement des dix premiers de la Le Havre Allmer Cup 2018

1. Sébastien Simon (Bretagne-CMB Performance) -18 points
2. Alexis Loison (Custo Pol) - 28 points
3. Xavier Macaire (Groupe SNEF) - 45 points
4. Erwan Tabarly (Armor Lux) - 49 points
5. Thierry Chabagny (Gedimat) - 52 points
6. Anthony Marchand (Groupe Royer-Secours Populaire) - 53 points
7. Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) - 57 points
8. Ronan Treussart (Les Perles de St-Barth) - 59 points
9. Pierre Quiroga (Skipper Espoir CEM-CS) - 74 points
10. Alan Roberts (Seacat Services) - 76 points

Les tags de cet article