Actualité à la Hune

Voiles et Voiliers n°494 - avril 2012

Au fond, un numéro en pleine forme !

Des actus nouvelle formule, des infos plus personnelles, des journalistes qui se mouillent, des compléments multimédias : le numéro d’avril de Voiles et Voiliers évolue sur la forme et le fond. A fond !
  • Publié le : 16/03/2012 - 11:29

Voiles et Voiliers n°494, avril 2012 : les actualités nouvelle formuleLa double-page d’ouverture de la partie «actualités» du magazine : nouvelle formule, couleurs chaudes et typos choisies au service de l’info.V&V n°494 - avril 2012Un numéro d'avril qui donne envie de se découvrir d'un fil !«La forme, c’est le fond qui remonte à la surface». Convoquer Hugo soi-même pour présenter le dernier numéro de Voiles et Voiliers pourrait sembler un peu excessif – mais, après tout, nous sommes aussi des travailleurs de la mer, non ?

Forme et fond, donc. Car, pour la forme, vous allez pouvoir le constater, ce numéro d’avril 2012 présente une vingtaine de pages d’actualités revues, modernisées, qui se veulent à la fois plus attractives, plus rythmées, plus soucieuses encore d’apporter une réelle valeur ajoutée aux infos publiées.

Le gris chaud et l’orangé mettent en valeur les photos publiées – souvent à dominante bleue –, les typos animent les pages et caractérisent les textes, les rubriques s’enrichissent d’entrées de lecture variées…

Tout ce travail de fond, mené depuis plusieurs mois par Florence Richin et Fabienne Ploquin, les deux maquettistes du journal, sera bientôt prolongé sur la partie magazine proprement dite.

Mais ce changement formel entend aussi mettre en valeur l’évolution de fond initiée avec ce numéro 494 : un ton plus personnel, une information plus personnalisée, toujours davantage d’implication et d'expertise.

Voiles et Voiliers n°494, avril 2012 : le récit de la TransquadraLa Transquadra vécue de l’intérieur.Ainsi allez-vous pouvoir lire le récit de la Transquadra par un de ses participants… journaliste à Voiles et Voiliers, Fred Augendre. «Le cri de Joël m’a jeté à bas de ma couchette. Je me précipite dehors pour découvrir mon camarade se battant avec la barre, il a les yeux fous, le ciel est noir et la mer est blanche, et les écoutes sont tendues à tout péter. 35, 40 nœuds de vent ?» Et, après un second départ au lof tout aussi brutal, Fred se pose la question : «Dans une histoire normale, c’est là qu’on se demande pourquoi on est venu. Mais la mienne n’a rien de normal. Qui s’inscrirait dans une transat en double avec un inconnu et à bord d’un bateau sur lequel il n’a jamais posé le pied ?» Lui l’a fait. Raconte. Brut.

Ainsi, pour son comparatif-marathon sur les peinture antidérapantes, François-Xavier Ricardou livre-t-il l’analyse fouillée de dix produits et le podium de ses trois favoris – signés Nautix, Kiwi et Boero, les références et dénominations exactes étant bien sûr à découvrir dans le numéro. Par ailleurs, un pas à pas publié sur notre site Internet – réservé à nos abonnés – vous permet d’apprendre à réussir à coup sûr votre peinture antidérapante grâce à des conseils techniques et des illustrations claires.

Ainsi Julie Bourgois livre-t-elle le portrait de «son» Jean-Pierre Dick : «Loin de l’eau, Jean-Pierre n’était pas à sa place. Quand on le croisait dans les couloirs de l’Ecole vétérinaire, avec sa haute taille et ses grands bras,  il avait quelque chose de l’albatros de Baudelaire». Mais l’homme est complexe – et complet : «Jean-Pierre Dick a vécu deux vies parallèles pendant des années. Le corps à terre, la tête en mer. Il jure sur l’honneur : “J’ai toujours été concentré sur ma vie à terre. J’ai fait un MBA à HEC pour me former à la vie des affaires. Je ne suis pas qu’un albatros blessé à terre !” Il rit, et jusqu’ici dans notre entretien, c’est plutôt rare. Comme s’il voulait garantir qu’il est quelqu’un de sérieux…»

Ainsi, pour l’essai du très attendu Elan 210 – concurrent, voire successeur du célèbre First 210, devenu 211, 21.7 et 21.7 S –, Laurent Charpentier n’hésite-t-il pas livrer un entousiasme sincère : «Bref, l’Elan 210 semble dessiné pour nous, simples amateurs de voile tonique, perpétuels primo-accédants potentiels. Si on avait le budget, on en ferait bien son quatre heures !» Mais aussi à critiquer le système de rangement du hors-bord au fond du cockpit : «Astucieux, mais trop compliqué. Le support basculant ne soulage en rien de son poids. Les câbles de commandes se déboitent et de l’eau stagne au fond en permanence. De plus, l’endroit doit être ventilé électriquement. Une chaise à l’arrière serait plus simple !» Qui aime bien…

Voiles et Voiliers n°494, avril 2012 : à Saint-Martin pour accueillir Laura DekkerLaura Dekker et son vénérable Gin Fizz – prêts à repartir !Ainsi Jean-Luc Gourmelen est-il allé à Saint-Martin (Antilles) pour accueillir Laura Dekker, ado de 16 ans et demi, auteur d’un tour du monde solo, afin de faire avec elle le bilan technique de Guppy, son vénérable Gin Fizz rouge lancé en 1978 : «Cool, le bateau. Prêt à repartir. D’ailleurs, elle repart dans deux jours, Laura. Cap sur l’île Bonaire. Avec son père. Mais pas avec sa sœur cadette, qui la suit comme son ombre en textotant à la volée. La voile, c’est pas son truc, à sa soeur. A son âge (10 ans), Laura était déjà propriétaire de son deuxième bateau, un croiseur côtier de 6 mètres avec lequel elle naviguait entre les îles de la Frise…» Carré («Une vraie chambre d’ado !»), double motorisation («Un Volvo de 38 chevaux et un Yanmar de 10 chevaux en secours»), gréement, voiles, accastillage, cuisine («Pas vraiment son truc, à Laura»), pont, emménagements, tout est passé au crible. «Sous ses airs d’ado naïve, sa volonté est de fer. Elle sait très bien ce qu’elle veut faire dans un avenir proche. D’abord finir son livre. Puis repartir dès avril vers l’Ouest. Avec la Nouvelle-Zélande en ligne de mire».

Voiles et Voiliers n°494, avril 2012 : à la découverte de PorquerollesPorquerolles intimiste et hors saison.Ainsi Fred Augendre livre-t-il sa vision de Porquerolles dans le cadre de notre grand «tour des îles» réalisé avec notre Tricat 25 jaune : «C’est une crique minuscule où les 7,50 mètres de notre trimaran manœuvrent tout juste, avec une petite plage au débouché d’un sentier serpentant dans les pins parasols. Sous un arbre mort, un rocher sculpté par les vents figure comme un oiseau de proie à l’œil furieux». Mais c’est aussi – surtout – l’occasion de rencontrer ceux qui vivent ou travaillent ici – Edith et Marc, qui restaurent le fort du petit Langoustier, érigé en 1635 ; Peter «l’Anglais» ; Sébastien, descendant de François Fournier, propriétaire de l’île au début du XXe siècle ; Lélia, sa maman âgée de 90 ans ; un loueur de vélos… L’intimité d’une île, c’est la magie d’un lieu – et celle des rencontres.

Illustration compléments multimédiasA ces essais et comparatifs, ces récits, ces témoignages, ces enquêtes, ces infos décryptées, s’ajoutent bien entendu les incontournables compléments multimédias déjà publiés ou à venir sur notre site, qu’ils soient accessibles à tous ou réservés aux abonnés (voir encadré ci-dessous). Ces compléments sont signalés dans le magazine par le petit picto ci-contre à gauche.

Un mot à ce sujet : dès le mois prochain, les acheteurs au numéro pourront eux aussi bénéficier de contenus exclusifs grâce à un code particulier – vous en saurez plus très bientôt !

Par ailleurs, autre bonne nouvelle pour vous, abonnés, le téléchargement de vos numéros sur votre ordinateur ou votre iPad n’est plus qu’une question de jours ! Vous pourrez ainsi les emporter et les lire numériquement partout et sans aucune connexion Internet.

Vous le voyez bien : au fond, et malgré une météo difficile, Voiles et Voiliers veut plus que jamais tenir la forme…
 

 Compléments Web pour tous 
> Sujet magazine / Cartographie : l'hydrographie, c'est un métier !
Complément / «Enquête sur les données ouvertes (1/3) : Open Data, quèsaco ?», article à lire ici.

> Sujet magazine / Salon du Multicoque
Complément / «Dragonfly : success-story nordique», interview de Jens Quorning, patron du chantier du même nom construisant des trimarans de croisière, à regarder ici.

> Sujet magazine/ Actu sur le traceur Navnet TZ Touch
Complément / «Un traceur de cartes tactile et multi-touch !», test-produit à découvrir ici.

> Par ailleurs, la page «Almanach» est ce mois-ci proposée numériquement
«L'Almanach de Florence et Alain Grée», page à télécharger en pdf ici.

 

 Compléments Web pour nos abonnés 
> Sujet magazine / Essai de l'Elan 210
Complément / «La promenade énergique», diaporama à consulter ici.

> Sujet magazine / Comparatif de 10 peintures antidérapantes
Complément / «Pas à pas : nous avons changé notre antidérapant», article pratique à lire ici

> Sujet magazine / Cartographie : l'hydrographie, c'est un métier !
Complément / «Enquête sur les données ouvertes (2/3) : l'Europe… inspirée !», article à lire ici.
Complément / «Enquête sur les données ouvertes (3/3) : le wiki est-il soluble ?», article à lire ici.

> Sujet magazine / Volvo Ocean Race
Complément / «Des Mariannes à Auckland, on refait le match (n°9)», analyse complète à lire ici.

> Sujet magazine / Salon du Multicoque de Lorient
Complément / «Marc Van Peteghem : 25 ans de catas de croisière», article comparant trois générations de catas, à lire ici.
 

>> Notre numéro 494 est en kiosque depuis le samedi 17 mars.
>> L'envoi aux abonnés a été fait le mardi 13 mars – et ils peuvent de toute façon lire numériquement ce numéro ici.
 


...........
Sommaire du n°494 - avril 2012
 

VV494-essai-elan-210ESSAI
PAGE 72

Elan 210 : le successeur
Dans successeur, il y a succès. C’est tout le bien qu’on souhaite à l’Elan 210, un mini-croiseur familial dont les qualités marines font de lui le digne concurrent du First 21.7 S.
 

494-cveaÇA VOUS EST ARRIVÉ
PAGE 64

«Nous avons mal lu la météo et subi un violent coup de vent»
Arnaud est parti avec cinq amis pour quinze jours de croisière au Fastnet et aux îles Scilly à bord d’un Chance 37. Lors du retour, la lecture trop rapide d’un bulletin météo les expose à un violent coup de vent. Heureusement, l’équipage garde son sang-froid. Récit épique, par Arnaud Eluère avec Delphine Fleury. Photos Arnaud Eluère.
 

494-au-rappelAU RAPPEL
PAGE 72

«Bare away !»
Les traversées de l'hiver : le retour des Açores
Les laylines en croisière
Installer un pilote automatique
 

494-course-transquadraCOURSE
PAGE 88
Journal de bord d’une première : la Transquadra, c’est l’aventure !

Une scission dans un équipage, une opportunité d’embarquer, je passais par là et sans trop calculer je me suis lancé dans ma première transatlantique en course avec un parfait inconnu, à bord d’un bateau sur lequel je n’avais jamais navigué. Seize jours de mer avec un compagnon charmant, de belles performances et des coups de mou, de la casse, une impréparation manifeste, et quoi encore ? Du bonheur. Texte et photos Frédéric Augendre.
 

VV494-cartoENQUÊTE
PAGE 94
Cartographie : l’hydrographie, c’est un métier !

Faire une carte marine nécessite une expérience ancestrale, une formation rigoureuse, du matériel high-tech et des procédures contrôlées. Dans ce deuxième volet de notre enquête, Olivier Chapuis, historien, spécialiste de la cartographie, livre des informations inédites montrant que l’hydrographie est un métier de haute technicité en perpétuelle évolution. Par Olivier Chapuis.
 

494-ilesLE TOUR DES ÎLES (4)
PAGE 100
Porquerolles, paradis hors saison

A moins de 5 milles du port d’Hyères, l’île de Porquerolles est un petit paradis qui a échappé à la frénésie immobilière de la côte méditerranéenne, mais pas à la surfréquentation estivale. Elle mérite d’être visitée hors saison, son calme et sa splendeur retrouvés. Texte Frédéric Augendre. Photos Lazare Ligori.
 

494-tour-du-mondeTOUR DU MONDE
PAGE 110
La jeune fille et le vieux Gin Fizz

Du haut de ses 16 ans et demi et en un an tout rond, Laura Dekker vient de boucler un impeccable tour du monde via à Saint-Martin, elle nous a fait visiter son Gin Fizz baptisé Guppy. Ce ketch de 33 ans n’a pas connu d’avarie, grâce à des choix fondés sur la sécurité, sans surenchère technique. Bilan en images. Texte et photos Jean-Luc Gourmelen.
 

VV494-equipementCOMPARATIF
PAGE 116
10 peintures antidérapantes : glissades et dérapages contrôlés

Fort du constat qu’un pont est souvent glissant, surtout lorsque le voilier prend de la gîte, nous avons testé dix peintures antidérapantes. Dix produits appliqués – pour certains de trois manières différentes – pour déterminer le plus adhérent, le plus facile à appliquer, celui qui se salira le moins et se nettoiera le mieux... Voici les réponses au terme d’un comparatif marathon. Texte François-Xavier Ricardou. Photos de l’auteur et Laurent Charpentier.
 

494-portraitPORTRAIT
PAGE 122
Jacques Monod : «Les marins n’aiment que leurs bateaux»

Jacques Monod, prix Nobel de médecine en 1965 avec André Lwoff et François Jacob, auteur d’un remarquable essai «Le Hasard et la Nécessité», fut un plaisancier enthousiaste. Chercheur charismatique, directeur de l’Institut Pasteur, il ne perdit jamais une occasion de s’évader en mer. Texte Eric Vibart. Images Institut Pasteur et DR.

494-salon-multicoqueSALON DU MULTICOQUE
PAGE 129

Au bonheur du multi !
Les incontournables du salon
Interview Marc Van Peteghem : «Le cata, c'est un art de vivre»
300 milles à bord de l'Alibi 54, cata hors-normes